...
IMT Mines Alès

Maître Assistant en Gestion de Crise (F/H)

Enregistrer en tant que favori Créer une alerte emploi
  1. CONTEXTE

1.1 Présentation de l’IMT

L'Institut Mines-Télécom (IMT) est un établissement public dédié à l'enseignement supérieur et la recherche pour l'innovation dans les domaines de l'ingénierie et du numérique. À l’écoute permanente du monde économique, l'IMT conjugue une forte légitimité académique et scientifique, une proximité avec les entreprises et un positionnement unique sur les transformations majeures au XXIe siècle : numériques, énergétiques, industrielles et éducatives siècle. Ses activités se déploient au sein des grandes écoles Mines et Télécom sous tutelle du ministre en charge de l’Industrie et des communications électroniques, de deux filiales et de partenaires associés ou sous convention. L'IMT est membre fondateur de l’Alliance Industrie du Futur. Il est doublement labellisé Carnot pour la qualité de sa recherche partenariale.

1.2 Présentation de l’entité

Raison d’être de l’école : « Forte de son appartenance à l’IMT et de son ancrage territorial, IMT Mines Alès donne à ses élèves les meilleures chances de s’accomplir professionnellement pour être des acteurs responsables du développement de la Nation en préservant les richesses de la Planète. »

Les valeurs qui nous animent : audace !, engagement, partage, excellence.

Créée il y a plus de 175 ans, IMT Mines Alès compte à ce jour 1400 élèves (dont 250 étrangers) et 380 personnels. Elle possède deux campus à Alès et est également implantée à Montpellier et Pau. Ses élèves sont des ingénieurs généralistes, des ingénieurs de spécialité (par apprentissage), des doctorants et des élèves de masters ou mastères spécialisés. Elle accueille de plus 500 stagiaires en formation continue professionnelle. L’école dispose de 3 centres de recherche et d’enseignement de haut niveau scientifique et technologique, qui œuvrent dans les domaines des matériaux et du génie civil (C2MA), de l’environnement et des risques (CREER), de l’intelligence artificielle et du génie industriel et numérique (CERIS). Ces entités regroupent environ 85 enseignants-chercheurs permanents (dont la moitié HDR), 40 personnels de soutien à la recherche, 100 doctorants et post-doctorants, qui produisent chaque année plus 130 publications de rang A et 3M€ de contrats de recherche, dont un tiers de contrats directs avec les entreprises. Ces personnels de recherche contribuent à 6 unités de recherche, dont 4 UMR. IMT Mines Alès est accréditée à délivrer le diplôme de docteur dans 4 écoles doctorales. Elle dispose de 12 plateformes technologiques et compte 1600 entreprises partenaires. La créativité est une caractéristique forte qui irrigue toutes ses activités. L’école fut la première à créer un incubateur en 1984 (200 entreprises créées à ce jour, 1000 emplois). L’école offre des parcours professionnels riches et variés : les enseignants-chercheurs ont des possibilités de mobilités professionnelles dans les différentes écoles de l’IMT et peuvent également occuper s’ils le souhaitent des responsabilités au sein des directions fonctionnelles de l’école (direction des études, de la recherche, de l’international, du développement économique…) sur une partie de leur temps.

1.3 Environnement du poste

Le Laboratoire des Sciences des Risques

Le Laboratoire des Sciences des Risques (LSR) est une unité propre de recherche d’IMT Mines Alès destinée au développement des travaux de recherche centrés sur la gestion des risques et plus particulièrement sur l’amélioration de la sécurité, la sûreté, et le bien-être des populations et des générations futures face aux risques technologiques, chroniques, naturels et sanitaires. Ce laboratoire de recherche est constitué de deux équipes d’IMT Mines Alès, adossées aux centres d’enseignement et de recherche CREER (Centre de Recherche et d’Enseignement en Environnement et en Risques) et CERIS (Centre d'Enseignement et de Recherche en Informatique et Systèmes).

Les centres CREER et CERIS collaborent respectivement au sein du LSR au travers de leurs équipes EUREQUA (EtUdes des Risques et la QUalité de l’Air) et ISOAR (Ingénierie des Systèmes et des Organisations pour les Activités à Risques).

Le LSR est structuré scientifiquement autour d’une double approche scientifique en croisant les 4 thèmes de recherche suivants :

  • Caractérisation et réduction des aléas ;
  • Evaluation de la vulnérabilité et de la résilience des enjeux ;
  • Ingénierie des systèmes complexes face aux risques ;
  • Gestion de crise.

à 4 « champs applicatifs », qui constituent des types de risques pris pour objets d’études : les risques technologiques, chroniques, naturels et les risques sanitaires exceptionnels.

  1. MISSIONS ET ACTIVITES

2.1 Missions

Développer la recherche en gestion de crises ainsi que l’excellence et le rayonnement d’IMT Mines Alès en sciences des risques et mettre les compétences ainsi développées au service de l'enseignement en animant la réalisation des actions de recherche et de formation doctorale dans ce champ scientifique.

2.2 Activités

La personne sera invitée à présenter les actions qu’elle envisage de mettre en œuvre pour servir au mieux la raison d’être de son poste.

Activités d’enseignement

Les enseignants-chercheurs de l'Institut Mines-Télécom ont la responsabilité de l'élaboration des programmes d'enseignement, de la coordination des équipes pédagogiques et des actions menées en matière d'innovation pédagogique. La personne recrutée sera donc amenée à participer, en fonction de ses domaines de compétences, aux activités d’enseignement de l'école qui incluent :

  • La formation initiale d'ingénieur généraliste ;
  • La formation initiale d’ingénieur de spécialité par apprentissage ;
  • Les formations spécialisées (master, mastères spécialisés) ;
  • La formation doctorale.

Il pourra être demandé à la personne recrutée de participer à la recherche et à l’encadrement de missions de terrain dans le cadre de la pédagogie-action développée par l’école, ainsi qu’à du tutorat d’élèves. Une partie de ces enseignements pourra être effectuée selon des modalités de pédagogie active ou sous forme de MOOC.

La personne recrutée interviendra dans le département EER (Energie, Environnement et Risques) de l'école ainsi que dans les formations en tronc commun.

Concernant les enseignements dans le département EER, la personne recrutée interviendra dans la réalisation d’exercices de crise avec les élèves de l’école (2 exercices en troisième année), et des étudiants des universités et écoles partenaires (Nîmes, Montpellier, St Etienne et Avignon) nécessitent une préparation et des ressources pour organiser et dérouler les exercices.

Ceux-ci sont par ailleurs précédés de cours spécifiques sur la thématique générale de la gestion de crise, qui, pour les élèves de l’IMT Mines Alès, font partie du programme d’enseignements de l’option Risques du département EER et pour le mastère spécialisé « Sécurité Industrielle et Environnement ».

La personne recrutée participera au projet de formation certifiante dans le domaine des risques et contribuera à développer significativement les formations continues à la gestion de crises.

Activités de recherche

Face aux catastrophes et aux crises naturelles, industrielles ou intentionnelles, les gestionnaires de crise doivent renforcer leurs pratiques afin d’augmenter la résilience des structures et organisations. L’amélioration de la connaissance sur les situations de crise et le développement de méthodes d’aide à la décision à l’attention des acteurs concernés offre des possibilités d’anticipation essentielles. Sans anticipation, sans préparation, il est extrêmement difficile pour les gestionnaires de la crise de réagir efficacement aux perturbations qui ponctuent la situation de crise. Ainsi sur la base des connaissances acquises sur les méthodes et outils pour la gestion de crise et sur l’expérience en formation, les travaux de recherche du LSR se sont orientés vers la compréhension et la modélisation des mécanismes de la crise et des organisations impliquées ainsi que sur le développement de méthodologies, de modèles et outils opérationnels spécifiques à la gestion de crise. In fine, ces travaux participent notamment à la transmission de ces savoirs au travers de la formation à ces situations exceptionnelles, par la simulation d’exercices réalisés in situ ou dans le simulateur de gestion de crises du LSR.

Les activités de recherche de la personne recrutée s’inscriront dans la thématique gestion de crise liée aux risques majeurs et plus spécifiquement sur la compréhension des organisations et notamment des organisations de crise. La recherche développée devra s’inscrire dans une approche multidisciplinaire du processus de gestion de crise afin de proposer aux acteurs de la crise des concepts, des méthodes, des moyens et des outils pour l’aide au pilotage et à la gestion des situations critiques. Cette recherche vise notamment à :

  • Comprendre et modéliser la diversité des acteurs impliqués, de leurs valeurs, objectifs
  • Comprendre, élaborer, valider des concepts, des méthodes et des outils en adéquation avec les besoins opérationnels
  • Accompagner les acteurs et en particulier les former par l’intermédiaire de jeux sérieux et immersifs

Caractériser et détecter des signaux faibles pour anticiper les fragilités et situations potentielles de rupture.

Activités de valorisation et de transfert technologique

La personne recrutée devra par ailleurs contribuer au développement et la valorisation économique du simulateur de gestion de crise de manière à le faire perdurer et assurer sa jouvence. Elle pourra pour cela participer au projet de chaire déjà en cours. Au-delà de ces actions, elle sera chargée de rechercher et monter des contrats de recherche avec des industriels ainsi que de rédiger des dossiers de demande de financements auprès d’organismes publics ou de programmes internationaux. A ce titre, elle pourra être amenée à assurer l'interface avec le partenaire contractuel, prendre en charge les objectifs scientifiques définis dans le projet, animer l'équipe projet et assurer le suivi de son déroulement, ainsi que la communication afférente.

D'autre part, la personne devra être capable de comprendre le processus d’exploitation commerciale de résultats de recherche pour être à même d’identifier les occasions de contribuer à la coopération entre la recherche académique, la recherche industrielle et les secteurs de production.

Enfin, la personne recrutée sera amenée à réaliser, dans son champ de compétences scientifiques et techniques, des actions destinées à accompagner des entreprises ou l’incubateur de l’école afin de favoriser la création de spin off et le développement d’entreprises technologiques.

  1. FORMATION ET COMPETENCES

3.1 Formation

La personne recrutée devra avoir une notoriété et une expérience reconnue en science des risques et plus particulièrement dans les domaines liés à la gestion de crise tant auprès des industriels que des académiques. Elle devra être titulaire d’un doctorat dans les domaines liés aux sciences des risques, à la gestion de crise, aux sciences de l’organisation ou aux sciences de l’éducation. Une ou des expériences à l’international ou en entreprise après la thèse seraient des éléments positifs différenciant.

3.2 Compétences

Ce poste nécessite une personne dynamique, impliquée, d’une curiosité intellectuelle notable, ayant l’expérience de montage de projets de recherche ou collaboratifs. Le titulaire fera preuve d’autonomie, d’esprit d’initiative, d’adaptabilité et de rigueur. Il possèdera une réelle motivation pour l’enseignement et pour la pédagogie, notamment sur des formes de pédagogie active, ainsi que pour les partenariats avec les entreprises. Il sera organisé et au fait des préoccupations de sécurité.

Il est également attendu de réelles aptitudes et une expérience en organisation et travail en équipe : organisation de réunions, planification des actions, contribution à la rédaction de documents administratifs. Une très bonne pratique de l’anglais scientifique est indispensable.

La personne recrutée sera placée auprès du responsable de l’équipe de recherche EUREQUA. Il exercera principalement ses missions d’enseignement dans le cadre du département d’enseignement EER.

La personne recrutée sera capable de dispenser des enseignements en anglais.

  1. INFORMATIONS COMPLEMENTAIRES ET CANDIDATURE

Toute candidature doit impérativement faire l’objet d’une demande de dossier de concours à l’adresse suivante : dossierconcourssgrh@mines-ales.fr

Date pressentie du jury d’admissibilité (pas de présence des candidats) : 1ère quinzaine de mai 2021. Les candidats admissibles seront informés dans les meilleurs délais après cette date.

Date pressentie du jury d’admission (audition des candidats admissibles) : 2ème quinzaine de mai 2021.

Le classement du jury d’admission sera diffusé immédiatement après la tenue du jury.

Recrutement : septembre 2021

Pour tout renseignement :

Pr Anne Johannet                              Directrice du centre CREER

                                                           04 66 78 53 49 – anne.johannet@mines-ales.fr

Pr Laurent Aprin                               Responsable de l’équipe EUREQUA

                                                           04 66 78 27 58 – laurent.aprin@mines-ales.fr

Pour tout renseignement administratif :

Mme Anne Catherine Denni             Coordinatrice du cercle gestion des recrutements                                                          

                                                           04 66 78 51 59 – anne-catherine.denni@mines-ales.fr

                                                          

Cette fiche de poste est aussi disponible sur recruitee.com avec le lien suivant :

https://institutminestelecom.recruitee.com/o/maitreassistante-en-gestion-de-crise

Pour candidater, merci d’envoyer une demande pour récupérer le dossier de candidature à l’adresse mail suivante :

dossierconcourssgrh@mines-ales.fr

Détails de l'offre

Titre
Maître Assistant en Gestion de Crise (F/H)
Employeur
Localisation
6 Avenue de Clavières, France
Publié
2021-04-08
Enregistrer en tant que favori Créer une alerte emploi

Plus d'offres de cet employeur

A propos de l'employeur

Part of the prestigious École des Mines Group of engineering schools (grandes écoles d'ingénieurs), L'Ecole des Mines d'Alès is a graduate Inst...

Visitez la page de l'employeur

Découvrez les offres d'emplois similaires

...
Become an IB Examiner for Swedish A: Literature International Baccalaureate® (IB) il y a 3 jours
...
Solar Energy Assistant/Associate Professor University of Nizwa il y a 10 mois
...
Assistant Professor in Marketing Wenzhou-Kean University il y a 3 mois
...
Become an IB Examiner for Croatian A: Literature International Baccalaureate® (IB) il y a 3 jours
...
Become an IB Examiner for Danish A: Literature International Baccalaureate® (IB) il y a 3 jours
Plus d'offres

Stories pertinentes

...
The Power of Ultrafast Lasers Advanced Research Center for Nanolithography ARCNL 4 min de lecture
...
Going Nuclear to Save Time University of Jyväskylä 5 min de lecture
...
Towards a Green and Ethical Future University of Jyväskylä 4 min de lecture
...
Herbal Warfare: A Natural Weapon to Fight Parasites Free University of Bozen - Bolzano 4 min de lecture
Plus de stories